CoolRoof : une peinture anti-chaleur pour améliorer le confort thermique

CoolRoof est un revêtement de toiture qui permet d’éviter la surchauffe provoquée par les rayonnements solaires en été. Une solution particulièrement intéressante pour les toitures qui ne peuvent pas être végétalisées.


Enjeux d'adaptation

Améliorer le confort thermique grâce au revêtement de toiture

Sur les toitures où la végétalisation n'est pas possible et très exposées au soleil, cette solution peut permettre d'améliorer le confort thermique à l’intérieur du bâtiment.
Points forts

Diminuer durablement la température intérieure d’un bâtiment

  • Amélioration du confort thermique : certaines expérimentations instrumentées montrent une diminution jusqu’à 15 °C de la température ressentie à l’intérieur des bâtiments
  • Économies d’énergies : jusqu’à 40 % de gain de climatisation
  • Limitation de l’effet d'îlot de chaleur urbain et préservation des bâtiments : les températures de surfaces sont diminuées de plus de 30 °C par rapport à un revêtement classique (bitume ou métallique)
  • Facilité, rapidité de mise en œuvre, faible coût
  • Gain de productivité des panneaux solaires  
CoolRoof-Paris_Berlemont
Application de CoolRoof sur le gymnase Berlemont à Paris - © CoolRoof
Péniche-Adamant Coolroof
Application de CoolRoof sur la péniche Adamant à Paris - © CoolRoof
Description de la solution

Un revêtement écologique pour limiter la surchauffe

Domaine d'application : Bâtiments, Toitures

CoolRoof est un revêtement réflectif partiellement biosourcé qui bloque le rayonnement solaire. Il est constitué de deux produits complémentaires qui peuvent s’appliquer sur la plupart des matériaux de toiture. Le revêtement peut être appliqué par pulvérisation ou avec un rouleau.

Les deux revêtements sont : 

  • Le basecoat (un revêtement blanc opaque aux propriétés thermo réflectives).
  • Le topcoat, un revêtement de finition qui permet de maintenir les propriétés thermo-réflectives dans le temps en limitant l’encrassement naturel, et protège le basecoat des rayonnements solaires.  

Expérimentation de la solution

En 2018, CoolRoof a été appliqué sur les 300 m² du toit de la péniche Hôpital Adamant, dans le 12e arrondissement. Le plafond métallique, très bas (2 m), conduisait à des chaleurs intérieures extrêmement élevées (plus de 40 °C). La température ressentie dans la péniche a été diminuée de 6 °C en moyenne, avec une réduction de 15 °C au maximum.

En 2017, CoolRoof a également été apposé sur la toiture aluminium en bac acier de 700m² du Gymnase Berlemont, dans le 11e arrondissement. Des instrumentations ont été faites un mois avant et un mois après le chantier. Les résultats montrent une réduction moyenne de la température en surface de 2,62 °C. L’écart entre température ambiante et température de surface est lui aussi réduit, passant de 18,9 °C à 2,5 °C au maximum.
La température au plafond est réduite de 2,28 °C en moyenne.

Co-bénéfices

Co-bénéfices environnementaux :

  • Réduction des îlots de chaleur
  • Prolongation de la durée de vie des bâtiments
  • Amélioration des rendements de panneaux solaires
  • Biosourcing - Valorisation de co-produits de la mer (coquilles d’huitres) 

Co-bénéfices autres :

  • Création d’emploi
  • Réduction de la dépendance à la climatisation
  • Amélioration du confort des usagers 

Complexité et contexte de mise en oeuvre

Ce revêtement peut être apposé sur des supports inclinés de 2° à 30°. Les supports peuvent être lisses (bac acier laqué, polycarbonate, polyester fibré, acier et aluminium), grésés ou poreux (membrane bitumineuse sablée, béton, tuiles et ardoises naturelles, fibrociment), pailleté ou très poreux (membrane bitumineuse pailletée). Il ne peuvent pas être appliqués sur des membranes en PVC, TP ou EPDM, et pas sur des zones de stagnation d’eau.

Le produit CoolRoof opacifie les surfaces transparentes.

Suivant leur état, les métaux peuvent nécessiter un traitement de surface pour garantir l’adhérence de la peinture. 
Coûts

Prix de la pose d’une peinture anti-chaleur sur une toiture

21 €/m² (surface nettoyée, produit, pose) puis nettoyage (compter moins de 0,5 €/m2 pendant 10 ans).

Pour maintenir les propriétés réflectives, il est nécessaire de procéder à un nettoyage annuel de la surface, à l’eau, en basse pression ou à l’aide d’une brosse si nécessaire.
Retours utilisateurs-rices

« Ces travaux, qui viennent de se terminer vont sans doute empêcher les problèmes sanitaires que nous avions eu les étés précédents, avec des températures avoisinant les 60 °C au fait des périodes caniculaires... Il est formidable de pouvoir à nouveau travailler dans de bonnes conditions dans ce lieu si atypique et nous pouvons à nouveau accueillir les patients du pôle Paris Centre dans de bonnes conditions. […] Merci encore d'avoir pris la mesure des problèmes climatiques que nous rencontrons. » Arnaud Vallet, responsable du Centre de jour de l'Adamant

Site(s) pilote(s)


Contacts

Porteur·se de projet : CoolRoof France
Contact opérationnel : 
Ghislaine CHAPON LE PAGE
Office Manager
02 44 84 08 04
Envoyer un e-mail

Ressources complémentaires


Exporter la fiche solution en pdf

Solutions similaires