Cartographier les îlots de fraîcheur en ville

De nombreuses villes ont mis à disposition des cartes qui identifient et répertorient les différents lieux naturellement frais ou rafraîchis accessibles aux usager·ères lorsqu'il fait chaud. La Ville de Paris a mis en ligne sa première carte en 2018, qui a été enrichie au fil des années.

Aléa(s) climatique(s) concerné(s) :

Type(s) d'action(s) :


Enjeux d'adaptation

Faciliter la localisation des îlots de fraicheurs par les citadin·es

Lorsqu’il fait chaud, les appartements peuvent devenir de véritables fournaises. Grâce à ces cartes, les citadin·es ont accès à une information sur les espaces les plus frais accessibles près de chez eux·elles.
Points forts

Renforcer le plan canicule par une sensibilisation du public

  • Combinaison d’un outil de diagnostic (priorisation de l’action municipale) et d’information au public.
  • Outil concret de sensibilisation.
  • Possibilité de répertorier des parcours de fraîcheur.
carte des ilots de fraicheurs à Paris
Capture d'écran de la carte des Îlots de fraîcheur à Paris qui répertorie plus de 900 lieux frais ou naturellement rafraîchis, ainsi que les points d'eau - © Ville de Paris
Description de la solution

Une carte interactive en cas de forte chaleur

Définition d’un îlot de fraîcheur


Les îlots de fraîcheur sont des espaces naturellement frais (certains parcs et jardins, certains musées, bibliothèques, terrains de boules, certains lieux de culte), ou rafraîchissants (les brumisateurs, les piscines, les jeux d’eau). Ils doivent être accessibles au public.

Pourquoi cartographier les îlots de fraîcheur en ville ?


Certaines villes ont répertorié ces îlots de fraîcheur dans une carte pour permettre aux citadin·nes exposé·es à la chaleur de s’y rendre. La plupart des villes ont choisi d’afficher les lieux accessibles gratuitement, mais certaines affichent aussi des lieux culturels qui peuvent nécessiter un billet d’entrée.

Ces cartographies facilitent l’accès à l’information pour les usager·ères, qui ont ainsi connaissance des lieux frais à proximité de leur domicile ou de l’endroit où ils se trouvent.

Plusieurs formats de cartes peuvent être choisis :

  • Des cartes interactives
  • Des cartes disponibles sur application 
  • Des cartes fixes/imprimées

Utilisation et fonctionnalités des cartes


En fonction du format choisi, il peut être possible d’ajouter une fonction de géolocalisation, d’indiquer les horaires d’ouverture des îlots de fraîcheurs recensés, d’indiquer si l’accès est gratuit ou payant, de mettre à jour régulièrement les îlots de fraîcheur en fonction de leur accessibilité.

Certaines cartes proposent également une fonctionnalité permettant d’accéder à des parcours de fraîcheurs. Ce sont des ballades pré-identifiées, ou bien des propositions de l’itinéraire le plus « frais », ou le plus « court » pour aller d’un point A à un point B.

Ces cartes peuvent aussi être l’occasion d’afficher des recommandations plus générales sur les bons comportements à adopter en périodes de fortes chaleurs. 

Certaines villes ont mis en open data les données concernant les îlots de fraîcheur, afin d’encourager tous·tes les acteur·rices du territoire à s’en saisir et à intégrer le sujet du rafraîchissement dans leurs objectifs et missions. C’est le cas de la Ville de Paris.



Expérimentation de la solution

La Ville de Paris a développé sa première carte des îlots de fraîcheur en 2018 

Cette carte recense plus de 900 îlots de fraîcheur :

  • Les parcs et jardins où l’indice de canopée est le plus élevé (les espaces verts sans ombre ne sont pas considérés comme des îlots de fraîcheur, car il peut y faire particulièrement chaud en journée)
  • Les musées naturellement frais ou rafraîchis
  • Les lieux de culte naturellement frais et ouverts au public
  • Les jeux d’eau et les brumisateurs
  • Les fontaines à boire
  • Les piscines et les bassins en eau ouverte
  • Les salles rafraîchies mises à disposition des publics les plus vulnérables dans les mairies d’arrondissement
  • Les Bains-douches
  • Les ombrières
  • Les terrains de pétanque ombragés

Ces cartes font partie de la mallette canicule (qui répertorie l’ensemble des outils de prévention et de protection développés dans le cadre du plan canicule de la Ville de Paris) et sont diffusées sur le site paris.fr, dans les centres d’action sociales, dans les mairies d’arrondissement en version papier. Les différentes campagnes de communication (réseaux sociaux, panneaux lumineux, etc.) indiquent aussi comment accéder à ces cartes. 

Les bailleurs sociaux, mais aussi tous·tes les acteur·rices du territoire qui souhaitent s’en saisir peuvent communiquer sur l’existence de ces cartes. En 2020, un bailleurs social implanté à Paris a utilisé une campagne sms pour communiquer sur l'existence de ces cartes dans le cadre d'une opération de prévention pour la canicule.

Co-bénéfices

Co-bénéfices environnementaux :

Co-bénéfices autres :

  • Mise en open data de données
  • Sensibilisation au changement climatique
  • Information sur les dispositifs techniques et solidaires de la Ville
  • Mobilisation des citoyen·nes

Complexité et contexte de mise en oeuvre

L’identification des lieux et parcours frais nécessite un travail de coordination avec les différents services, qui savent si les équipements publics sont naturellement frais ou rafraîchis.

Identifier les parcs et les espaces verts le plus frais, ou bien les rues où il fait le moins chaud, nécessite également des diagnostics préalables : quels sont les espaces verts les plus arborés, quelles données sont disponibles pour identifier les trottoirs les moins chauds ?

La mise à jour des horaires d’ouverture et de l’accessibilité ou non des lieux de fraîcheur est aussi un enjeu, car celles-ci peuvent varier tout au cours de l’été. Certaines collectivités ont ainsi travaillé sur l’automatisation de ce process afin de coordonner le partage d’informations.

L’appropriation de ces cartes par les usagers nécessite une collaboration avec les services de communication. Il est également indispensable de travailler l’accessibilité de ces cartes et de faciliter leur prise en main.
Coûts

Mobiliser des compétences internes ou faire appel à un prestataire

Pour le développement de la carte, il est possible de la créer via les compétences d’un service technique interne maîtrisant les outils de SIG, ou bien de faire appel à un·e prestataire. La deuxième option peut nécessiter de passer un marché public.
Retours utilisateurs-rices

Répondre aux attentes des usager·ères parisien·nes

Cette cartographie est un outil plébiscité par les usager·ères du territoire parisien en période de forte chaleur. Le nombre de consultations de ces cartes sur le site de la Ville de Paris est particulièrement important les jours précédant et durant un épisode de canicule annoncé par les médias. 

Les usager·ères sont en attente d’une information fiable en termes d’horaires d’ouverture de l’équipement recensé comme îlot de fraicheur. 

La ville de Paris s’est concentrée sur la fiabilisation et la cohérence des informations délivrées sur l’ensemble de son site Paris.fr en unifiant la source de données et en automatisant la mise à jour de ces dernières de façon journalière.

Site(s) pilote(s)


Contacts

Porteur·se de projet : cette fiche montre le retour d'expérience de la Ville de Paris, mais de nombreuses collectivités ont développé leur carte des îlots de fraîcheur (voir les sites pilotes ci-dessus).
Contact opérationnel :
Julie ROUSSEL
Cheffe de projet adaptation au changement climatique
Ville de Paris

Envoyer un e-mail

Ressources complémentaires


Exporter la fiche solution en pdf

Solutions similaires