Installer des brumisateurs intégrés aux candélabres d’un jardin

Des brumisateurs pilotés à distance ont été installés dans un square parisien, directement sur les candélabres, afin de permettre un double usage du mobilier urbain avec l’accroche des équipements sur les luminaires.


Enjeux d'adaptation

Baisser la température grâce à un brumisateur automatique

En période de fortes chaleurs, les brumisateurs présents dans l’espace public permettent de rafraîchir les enfants et parents présents sur l’aire de jeu. Le système de brumisation consomme peu d’eau.

Points forts

Un brumisateur intégré aux candélabres d’un jardin

  • Double usage du mobilier urbain et évite la multiplication des supports
  • Dispositif ludique et apprécié
brumisateur de jardin
Brumisateur de jardin - © Evesa
brumisateur automatique
Brumisateurs intégrés aux candélabres - © Evesa
Description de la solution

Brumiser les jardins fortement exposés au soleil

Domaine d’application : Espace public

Dans le cadre du réaménagement du jardin, la Direction de l’Environnement et des Espaces Verts de la Ville de Paris a souhaité trouver une solution permettant de rafraîchir l’aire de jeu Square Alban Sartagne. L’aire de jeu, autour de laquelle des arbres ont été plantés récemment, reste pour le moment fortement ensoleillée.
 
Des brumisateurs ont donc été installés à titre expérimental en 2020 sur les candélabres à proximité. Ces brumisateurs ont été pérennisés en 2021 grâce au budget participatif obtenu pour améliorer la résilience du square.

Un brumisateur intelligent qui se déclenche en cas de forte chaleur


Ce système s’enclenche en fonction de la température, ce qui évite le déclenchement intempestif de la brumisation.

La mise en place de la brumisation implique la pose d’une armoire de brumisation reliée à un réseau d’eau potable et ayant une alimentation électrique permanente. L’armoire comprend un compresseur qui permet d’envoyer de l’eau à haute pression aux buses situées sur des flexibles hydrauliques.
 
Ces flexibles sont posés à 3,5 m de hauteur entre 2 candélabres et les buses y sont espacées de 32 cm.  

Expérimentation de la solution

Evesa, en charge des installations d’éclairage pour la Ville de Paris, s’est associée à l’entreprise BRO, spécialisée dans les brumisateurs pour l’espace public, afin de proposer des brumisateurs dont les flexibles support de buses utilisent les candélabres comme support de fixation. 

Le dispositif expérimenté à l’été 2020 était déclenché pendant 30 s toutes les 3 min, et était actif seulement entre 10 h et 19 h, lorsque la température était supérieure à 27 °C. Le pilotage s’effectue depuis l’armoire de commande. Il n’avait pas été souhaité ici de pilotage à distance. 

Co-bénéfices

Co-bénéfices environnementaux :

  • Sobriété

Co-bénéfices autres :

Complexité et contexte de mise en oeuvre

Pour une mise en œuvre facilitée, il est nécessaire d’avoir une source d’alimentation permanente ainsi qu’une source d’eau potable. Dans l'idéal, il faudrait envisager le déploiement de telles solutions dès la conception ou la rénovation d’un jardin. 

Dans le cas contraire, des travaux de terrassement sont souvent nécessaires pour amener vers l’armoire de commande de brumisation aussi bien une source d’énergie qu’une source d’eau potable. Le raccordement à l’eau a été facilité par la présence d’une fontaine à eau à proximité. 
Coûts

Une opération financée grâce au budget participatif

L’expérimentation en 2020 a été prise en charge par Evesa. La pérennisation des travaux a quant à elle était rendue possible car la Mairie du 10e arrondissement a bénéficié d’un budget de 50 000 euros pour améliorer la résilience du jardin.

Les coûts sont fortement dépendants de la configuration du site qui dans le cas du square Alban Satragne était assez favorable. L’armoire de commande pour la brumisation a été placée à proximité d’un point d’eau potable et à quelques dizaines de mètres de l’armoire électrique. Peu de travaux de terrassement ont donc été nécessaires. La mise en place totale, étude, fourniture et travaux compris, a coûté environ 45 000 € TTC.

C’est à la fois une somme importante mais qui reste faible au regard de travaux pérennes qui nécessitent des alimentations réseaux, des équipements techniques et leur mise en œuvre. 
Retours utilisateurs-rices

Brumisation du square Alban Satragne

Sur le square Alban Satragne, la DEVE souhaitait initialement installer des ombrières, mais il s’est avéré compliqué de trouver un modèle amovible, et facile pour l’exploitation et l’entretien.

Evesa et la DEVE se sont rencontrés en réunion de chantier au printemps 2020, Evesa a ensuite proposé de faire l’expérimentation de brumisation sur le site du square. L’installation des brumisateurs s’est faite en un mois.

Le dispositif a été mis en service pour l’été. Par rapport à un système de brumisation classique, la DEVE souligne l’intérêt de la programmation de la brumisation qui s’enclenche avec la température et qui évite les usages intempestifs de l’eau. Ce dispositif ludique a été largement apprécié des enfants et parents. Il a en effet été positionné à proximité des assises.

Le budget participatif et l’adhésion de la Mairie d’arrondissement ont permis de pérenniser les travaux. 

Site(s) pilote(s)


Contacts

Porteur·se du projet : Ville de Paris, Evesa

Partenaires : BRO
Bruno COHU
Adjoint au Chef de Division
Direction des Espaces Verts et de l’Environnement 
Envoyer un e-mail

Ressources complémentaires


Exporter la fiche solution en pdf

Solutions similaires