Récolte et compostage de biodéchets des restaurants et des fleuristes

Vépluche est une entreprise de l’économie circulaire et locale : elle transforme les déchets organiques des restaurants et commerces en terreau local, et livre des fruits et légumes en circuit court à vélo aux professionnel·les et aux particulier·ères


Enjeux d'adaptation

Gérer les biodéchets localement

Cette solution permet une gestion microlocale des déchets, elle soutient l’agriculture locale en valorisant les produits locaux auprès des restaurateur·rices.
Elle permet de contribuer à la végétalisation grâce à un apport en terreau. 
Points forts

Boucle locale et vertueuse

  • 5 tonnes de déchets collectées chaque mois qui aboutissent à 2 000 sacs de terreau écologique
  • Technique de compostage très productive
  • Coopération avec les petites et moyennes structures
  • Logistique conçue pour les zones urbaines (livraison et collecte en vélo cargo) 
recyclage biodéchets
Terreau issu des collectes de biodéchets - © Vépluche
collecte biodéchets
Triporteur cargo utilisé pour la collecte des biodéchets - © Vépluche
Description de la solution

Collecte et recyclage des déchets alimentaires

Domaine d’application : Commerces, Restaurants

Une solution propre pour la collecte des biodéchets des commerces et restaurants


Vépluche collecte gratuitement, en triporteurs-cargos et camionnettes électriques, les biodéchets des restaurants, qui de leur côté s’engagent à commander des fruits, légumes et produits d’épicerie. Vépluche collecte aussi les déchets verts des fleuristes, qui s’engagent à revendre le terreau issu du recyclage des déchets organiques.

Transformation et revente des biodéchets


Les déchets sont transformés en compost, grâce à des composteurs électro-mécaniques qui optimisent la production avec un système de broyage et de pressage, puis en terreau 100 % naturel et utilisable en agriculture biologique. Celui-ci est distribué auprès des fleuristes de la ville, qui le revendent aux client·es particulier·ères. Vépluche a étendu son offre aux fleuristes, aux écoles et en entreprise, qui en échange de leurs déchets peuvent récupérer du terreau et acheter les produits de la boutique en ligne. 

Expérimentation de la solution

Une activité implantée en région parisienne


Créé en 2018 à Boulogne-Billancourt, Vépluche, qui a depuis débarqué à Paris, compte 300 clients en Île-de-France, a produit 100 tonnes de terreau depuis 2020 et a permis d’éviter 70 tonnes de biodéchets. Cinq salariés y travaillent à temps plein. Récemment, Vépluche a ouvert un service de livraisons de produits aux particulier·ères. 

Co-bénéfices

Co-bénéfices environnementaux :

  • Économie circulaire / zéro déchet
  • Faible empreinte carbone 

Co-bénéfices autres :

  • Économies réalisées sur la collecte des déchets
  • Soutien à l’agriculture locale
  • Création d’emploi 

Complexité et contexte de mise en oeuvre

La complexité d’un projet de collecte des déchets organiques réside dans la valorisation agronomique ET monétaire des biodéchets et du compost.

La logistique de collecte est aussi un axe essentiel car elle est coûteuse en temps humain et en ressources matérielles (investissement et maintenance). C’est pourquoi Vépluche a fait le choix de se spécialiser dans la collecte des biodéchets des petites et moyennes structures, qui se situent dans une zone urbaine très dense. L’objectif est d’optimiser au maximum la logistique du dernier kilomètre. La solution Vépluche est donc conçue pour des zones urbaines.

Sur la valorisation, Vépluche a fait le choix de créer du terreau enrichi en compost, et d’offrir une collecte gratuite afin de maximiser la motivation des établissements à trier leurs biodéchets.  
Coûts

Une collecte gratuite des biodéchets

Les coûts logistiques et de valorisation (traitement) des biodéchets sont les plus importants, ainsi que les coûts commerciaux d’acquisition des restaurants et des fleuristes.

La collecte étant gratuite pour les utilisateur·rices, la vente des produits issus de l’économie circulaire (fruits, légumes et terreau) génère les seuls revenus de Vépluche. Les prix sont affichés sur la boutique en ligne.

Vépluche, qui dispose de peu d’aides publiques, a bénéficié d’une subvention de la BPI (Paris Innovation Amorçage) et a été financé par des investissements personnels. 
Retours utilisateurs-rices

Vépluche et le restaurant 750g 

Témoignage de Damien Duquesne, chef du restaurant 750g, travaille avec Vépluche depuis 2020 dans son restaurant Porte de Versailles, après une première collaboration à Boulogne.
« Tout me va chez eux : j’ai réduit de plus de 50 % mes déchets alimentaires, ils me vendent des légumes à prix tout à fait correct, ils me livrent en véhicule électrique ou en vélo, ils me fournissent du terreau pour mes plantations, il n’y a pas d’emballages, humainement ils sont parfaits… Il est urgent de soutenir des gens comme ça ! »

Site(s) pilote(s)

  • Boulogne-Billancourt
    26 rue Paul Bert 92100 Boulogne-Billancourt
    Voir la carte

Contacts

Porteur·se du projet : Vépluche
Clara DUCHALET
Co-fondatrice et présidente
Vépluche
01 84 19 95 69
clara@vepluche.fr

Ressources complémentaires


Exporter la fiche solution en pdf

Solutions similaires